Posté le 04 Mai 2017

Tout savoir sur le ver du coeur

Qu'est-ce que le ver du c?ur?

Le ver du c?ur est un parasite qui affecte principalement les chiens et les canidés sauvages tels que les coyotes et les renards. Ce parasite nommé Dirofilaria immitis se loge principalement dans l'artère pulmonaire, le c?ur ou les vaisseaux sanguins lorsqu'il est sous forme immature. Ce ver peut atteindre une longueur de 15 à 30 cm et une largeur de 5 mm. Aussi impressionnant soit-il, un animal atteint de ce parasite peut héberger jusqu'à 300 vers.


La dirofilariose (maladie du ver du c?ur) est transmise par une piqûre de moustique. Lorsqu'un maringouin prend du sang d'un animal infecté, il consomme des formes microscopiques du parasite appelées microfilaires. Ce microfilaire va grandir dans le moustique pour devenir une forme pré-adulte qui sera transmis à un autre animal piqué par ce moustique. Une fois dans l'organisme du nouvel animal, la larve met environ 7 à 9 mois pour se développer et atteindre l'artère pulmonaire, principal endroit où vit le parasite. 


La maladie du ver du c?ur n'est pas contagieuse d'un animal à l'autre. Elle ne peut être transmise que par la piqûre d'un maringouin. De plus, il est important de comprendre que tout animal infecté devient une source potentielle de contamination pour les autres animaux environnants.  



Quels sont les signes cliniques?

Dans la plupart des cas, les signes cliniques varient selon la durée et la gravité de l'infection. Une grande majorité des chiens infectés ne présentent aucun symptôme. Par contre, ils contribuent à la transmission du parasite par l'entremise des piqûres de moustiques.

Il peut s'écouler plusieurs mois voire plusieurs années avant que l'animal démontre des signes extérieurs de l'infection. Les signes cliniques dépendent de la quantité de vers présents.

Les symptômes les plus courants sont la toux, l'intolérance à l'exercice, une perte de poids, une difficulté à respirer, de la faiblesse et un mauvais état de santé en général. Ces signes seront plus fréquemment remarqués après un effort. Parfois, la dirofilariose peut conduire à la mort de l'animal. 


Comment la diagnostiquer?

Une analyse sanguine est nécessaire pour procéder au diagnostic de la maladie. Cette analyse permet de rechercher la présence des antigènes produits par le ver adulte ou révéler la présence de microfilaires au niveau sanguin. 


La fréquence de dépistage que nous recommandons est aux 2 ans. Toutefois, si votre animal voyage dans des zones très fortement touchées par l'infection telle que les États-Unis ou si les médicaments préventifs n'ont pas été administrés adéquatement l'année précédente, un dépistage annuel vous sera recommandé. 

Lors de l'examen annuel fait par le vétérinaire, celui-ci peut entendre des bruits pulmonaires et cardiaques anormaux à l'auscultation. Les cas avancés peuvent montrer de l'insuffisance cardiaque. Des procédures diagnostiques supplémentaires vous seront ainsi proposées telles qu'une radiographie thoracique ou une échographie cardiaque.


Archives