Posté le 01 Novembre 2017

L'insuffisance rénale chronique

En vieillissant, vos compagnons sont malheureusement plus prédisposés à développer certaines maladies, dont, entre autre, l'insuffisance rénale chronique. La fonction des reins est de filtrer le sang afin d'en retirer les déchets et les éliminer dans l'urine. Lorsque des lésions irréversibles sont crées sur les reins, ils ne sont plus aptes à pratiquer leur fonction. La cause principales de ses lésions sont souvent associées au processus normal de vieillissement, même si parfois certains facteurs de risque peuvent favoriser la progression de la maladie : déshydratation; l'administration de drogues toxiques pour les reins; une infection des voies urinaires; des pierres dans les reins et dans les uretères; de l'hypertension ainsi que la présence de protéines dans l'urine. L'insuffisance rénale est une maladie évolutive, mais elle ne progresse pas à la même vitesse d'un animal à l'autre. Votre compagnon peut vivre de nombreuses années avec cette maladie, mais plus le traitement approprié est débuté tôt, plus vous aiderez rapidement votre camarade à avoir une meilleure qualité de vie et à ralentir l'évolution. 

Étant donné que les symptômes remarqués ne sont pas exclusifs à l'insuffisance rénale, c'est pour cette raison que différents tests vous seront suggérés par votre vétérinaire. Cette maladie peut se développer pendant des mois, voire des années : c'est pour cette raison que parfois les premiers signes passent inaperçus. 

Les signes les plus fréquemment remarqués :
  • Perte de poids
  • Consommation d'eau et production d'urine plus élevées
  • Perte d'appétit
  • Déshydratation
  • Fourrure terne et cotonneuse
  • Périodes de sommeil plus longues
  • Diminution du toilettage (chat)
  • Regard éteint
  • Mauvaise haleine
  • Faiblesse
  • Nausée/Vomissement

En cas de doute sur la santé de votre animal, vous pouvez consulter votre vétérinaire. Différents tests, comme une prise de sang, une analyse d'urine ainsi qu'une prise de pression, permettront de confirmer le diagnostic et d'adapter un traitement qui convient à votre animal. Selon les résultats, d'autres tests complémentaires pourraient vous être suggérés. Bien que la maladie soit incurable, un traitement approprié peut en ralentir la progression, améliorer les symptômes et prolonger la durée de vie de l'animal. Un changement alimentaire pourra également être recommandé pour diminuer le travail des reins. Des suivis rapprochés vous seront recommandés pour vérifier l'évolution de la maladie. Dans certains cas, l'hémodialyse et la transplantation rénale, pratiqués dans des centres de référence, peuvent être d'autres alternatives à prendre en considération, mais ne sont pas toujours appropriés. Votre vétérinaire saura vous conseiller sur ce qui convient le mieux comme traitement pour votre animal.



Source : - Boehringer Ingelheim
              - www.monvet.com 

Archives