Posté le 01 Janvier 2018

Adoption d'un nouvel animal, à quoi dois-je penser?

Avez-vous déjà adopté un nouvel animal ou songez-vous à le faire? Vous êtes-vous posé les bonnes questions? Sachez que l'adoption d'un nouvel animal requiert de s'investir davantage que vous ne pourriez le penser. Pour vous aider à vous poser les bonnes questions, vous trouverez dans l'article qui suit cinq atouts essentiels qu'un propriétaire d'animal doit posséder. 

Après votre lecture, questionnez-vous afin de déterminer si ces caractéristiques font partie de votre profil actuel. Est-ce que cela fait partie de vous? Il est également suggéré de vous entretenir avec un professionnel de la santé animale avant de faire le grand saut. Ce dernier vous éclairera dans votre choix d'adopter ou non.

Être présent : un animal de compagnie est un membre de la famille. Il doit être traité comme tel. La présence d'un maitre est essentielle au bien-être d'un animal. Alors la notion de temps s'impose. Avez-vous le temps d'être présent pour votre animal? Avez-vous le temps de lui accorder de l'attention? Un propriétaire se doit d'inclure son compagnon dans son horaire quotidien. Qui plus est, un chiot ou un chaton ne devrait pas être laissé seul durant plus de 4 heures. Cependant, certaines situations empêchent des propriétaires remplis de bonnes intentions d'accorder suffisamment de temps à leur animal. À titre d'exemples, les voyageurs, les militaires ou toute autre personne qui a des responsabilités loin de son domicile peuvent avoir de la difficulté à concilier travail et animal de compagnie. Ces circonstances peuvent toutefois être contournées avec le soutien de vos proches. Vous pouvez donc vous poser la question suivante : est-ce que mon entourage pourra m'aider lors de mes absences?

Être engagé : au-delà de la présence, il y a l'engagement. L'engagement d'un maitre envers son compagnon est primordial. Il doit lui fournir le nécessaire en termes d'énergie et d'implication. Il doit lui être dévoué. Êtes-vous suffisamment motivé pour sortir sur une base quotidienne avec votre chien afin qu'il puisse s'exercer à l'extérieur? Êtes-vous prêt à prodiguer les soins de toilettage à votre chat de façon régulière? Pour vous aider à comprendre ce que l'adoption d'un animal implique, n'hésitez pas à consulter un vétérinaire. Il pourra discuter avec vous des profils respectifs des différentes races d'animaux. Certaines races pourraient donc mieux correspondre à votre réalité.

Détenir les ressources financières suffisantes : lorsque vous projetez d'adopter un animal, pensez à regarder si vous disposerez des ressources financières nécessaires pour subvenir à ses besoins. Les coûts d'entretien d'un chat ou d'un chien vont-ils au-delà de la nourriture à payer? Très certainement, et ils peuvent être considérables en 2017! Le maitre devra assumer les dépenses liées aux examens de santé, aux vaccins, à la stérilisation, aux permis de la ville, aux soins dentaires, aux assurances, aux jouets, etc. De plus, gardez en tête que plus un chien est grand, plus les dépenses liées à son entretien le seront aussi.

Fournir un environnement adéquat : chaque animal forge sa propre personnalité et chaque personnalité nécessite un environnement adapté à ses besoins. Un maitre se doit donc de tenir compte de l'environnement qu'il devra partager avec son chien ou son chat. Est-il suffisamment grand? Y a-t-il toutes les commodités nécessaires? De plus, l'animal accompagnera son maitre souvent durant plus d'une dizaine d'années. En 10 ans, il s'en passe des choses! Soyez donc conscient que vous serez appelé à enrichir l'environnement de votre animal en fonction de ses besoins. Par exemple, fournir à son chat d'intérieur des endroits où il peut observer en hauteur, voir dehors, se cacher, etc. La proactivité demeure donc la meilleure amie du bien-être de votre compagnon!

Être responsable : comment pourrait-on définir la responsabilité envers un animal de compagnie? Eh bien, c'est le cœur de la relation entre vous et ce dernier! Le bien-être de votre animal reposera toujours sur votre support et votre supervision. Cette responsabilité est même maintenant reconnue par la loi au Québec. Vous devez, en tant que maitre, vous assurer de répondre à ses besoins de base et de sécurité. Par sécurité, on englobe tout ce qui peut être dangereux ou néfaste pour l'animal. Avez-vous laissé trainer du chocolat que votre chien pourrait engloutir? Avez-vous oublié de remplir le bol d'eau et de nourriture de votre animal avant un départ qui peut durer quelques heures, voire quelques jours? De plus, vous serez responsable de son bien-être du moment de son adoption jusqu'à ses derniers jours. Vous devrez donc lui offrir les soins vétérinaires nécessaires à sa condition durant sa vieillesse tout autant que sa jeunesse.

Le dernier conseil et non le moindre : il faut aimer son animal. L'aimer d'amour. Trouver un animal mignon n'est pas un amour véritable. C'est donc avec une décision réfléchie, une recherche préalable et un amour véritable pour l'animal qui vous séduira que vous serez en mesure de faire le bon choix. Si maintenant n'est pas le bon moment, dites-vous que ce n'est que partie remise!


Source : http://www.mypetshealth.ca/fr/conseils/soins-veterinaires/adoption-dun-nouvel-animal-a-quoi-dois-je-penser 

Archives