Posté le 01 Janvier 2019

L'obésité

L'obésité touche de plus en plus nos compagnons à quatre pattes. Les études les plus récentes démontrent que jusqu'à 1 animal de compagnie sur 2 serait en surplus de poids. Tout comme chez l'humain, le surplus de poids affecte non seulement la silhouette mais aussi la santé! Plus précisément, l'obésité peut entraîner les problèmes suivants chez le chien et le chat.

Chez le chien :

- Une diminution de la qualité et de l'espérance de vie. Les animaux en surpoids vivent en moyenne 2 ans moins longtemps et sont davantage prédisposés aux maladies cardiaques et à certains types de cancer.

- L'arthrose, une conséquence directe du poids en trop sur les articulations.

- Un affaiblissement du système immunitaire, ce qui rend les animaux plus sensibles aux infections.

- Le surpoids prédispose notamment au développement d'un collapse trachéal chez les chiens de petites races.

- Des problèmes cardiaques. Bien que les chiens ne soient pas sujets aux maladies coronariennes comme l'humain, un surplus de poids peut affecter leur fréquence cardiaque et accroître le risque d'hypertension.

- Une augmentation du risque de hernie discale, plus particulièrement chez les races qui y sont prédisposées, telles que le teckel.

- L'aggravation de certaines maladies comme le diabète, la pancréatite ou encore les allergies. L'obésité aurait pour effet d'augmenter les processus inflammatoires.

 

Chez le chat :

- Une diminution de l'espérance et de la qualité de vie, comme chez le chien.

- L'arthrose est aussi une conséquence directe du poids en trop sur les articulations.

- Le diabète. Le chat obèse peut devenir moins sensible à l'effet de l'insuline et présenter à la longue un taux de sucre sanguin anormalement élevé.

- Des problèmes urinaires. L'obésité est un facteur de risque connu du syndrome urologique félin, qui cause de la douleur et de la difficulté à uriner chez les chats qui en sont atteints.

- Des problèmes de peau. Les chats trop gras ont de la difficulté à lécher certaines parties de leur corps, particulièrement la base du dos, pour bien les nettoyer. On peut alors noter l'accumulation de pellicules et, parfois, la formation de nœuds dans le poil.

 
Vous pouvez constater que ce sont des problèmes sérieux qui ne doivent pas être pris à la légère. De plus, pour certains d'entre eux, le simple fait de perdre du poids peut constituer le traitement principal. Étant donné que le surplus de poids est dans la plupart des cas lié à l'alimentation de l'animal, il peut être plus facile que vous le pensez de lui faire atteindre un poids santé. L'activité physique joue aussi un rôle important dans la prise en charge du problème et ne doit pas être négligée.


N'hésitez pas à faire appel à votre vétérinaire pour déterminer le poids santé de votre animal et mettre ensemble sur pied un programme de perte de poids qui permettra d'améliorer la santé et le bien-être de votre cher compagnon!



Source : mypetshealth.ca

Archives